Votre enfant a peur des examens ? Voici quelques conseils à lui donner

Es-t-il déjà arrivé à votre enfant d’être pris par une peur paralysante au signal du prof d’entamer un examen ? Vous a t-il décrit la sensation de regarder une feuille blanche sans avoir un mot en tête pour commencer une dissertation, et ce malgré sa connaissance irréprochable du cours ?

Si la réponse est oui, sachez qu’il n’est pas le seul dans ce cas. Cette peur se manifeste dans beaucoup de situations et à différents niveaux. Beaucoup d’écrivains ont confié avoir été confronté à la peur de la page blanche en entamant leurs écrits.

Nous n’avons pas tous la même tolérance face aux situations stressantes, pour certains il s’agit d’un déclencheur d’adrénaline qui renforce leurs performances, pour d’autres, c’est un réel handicap.

La peur de l’examen est forcément rattachée à une crainte plus profonde: La peur d’échouer, de décevoir, parfois même de réussir. Il est important de se poser la question de ce que cache ce sentiment pour pouvoir le neutraliser.

Dans tous les cas, si votre enfant fait face à une situation similaire, il est important d’en parler. Ses professeurs peuvent aussi être d’un réel soutien. Les professeurs à Meet in Class sont particulièrement à l’écoute de ce type de difficultés et sauront lui fournir l’appui nécessaire et l’accompagner pour qu’il dépasse cette difficulté. Qu’il n’hésite donc pas à leur en parler.

Voici des conseils que nous vous proposons pour l’aider à surmonter cette difficulté:

• Attaquer le problème à la racine: Comme évoqué précédemment, il faut réfléchir aux raisons profondes qui se cachent derrière cette angoisse. Bien souvent, c’est un problème de confiance en soi, et retrouver sa confiance en soi et en ses compétences se travaille et demande une attention particulière.

• Se mettre en situation: Rien de mieux pour dépasser ce sentiment que de se tester en amont en se mettant en situation. Prévoir au moins deux à trois « examens à domicile » avant l’épreuve, sous forme d’exercices, dans un endroit calme. Il faut qu’il puisse mesurer le temps passé, comme en situation d’examen. Après quelques épreuves réussies, il gagnera en confiance.

• Prendre du recul: Il faut lui rappeler que finalement une épreuve reste une étape qui ne déterminera pas le reste de sa vie. Il connaîtra peut être quelques échecs, mais il lui faut avoir confiance qu’il saura redresser la pente, comme l’ont fait toutes les personnes qui ont réussi.

• Respirer: Les techniques de respiration ont démontré leur efficacité pour surmonter les situations stressantes. La plus simple: Prendre une grande et lente inspiration en comptant jusqu’à 10, retenir le souffle 5 secondes, puis relâcher lentement en comptant jusqu’à 10. A répéter si besoin. Vous trouverez plus d’exercices de respiration ici.

• Ne pas comparer aux autres: Surtout pas en plein milieu d’examen, rien de plus perturbant (et trompeur) que de voir les élèves autour de soi en pleine rédaction alors qu’on est en plein blocage. Pendant l’examen, il doit rester concentré sur sa copie, quitte à ramener des boules quies pour ne pas se laisser distraire.

• Apprendre à formuler des affirmations positives: Au lieu de se dire: « J’ai peur d’échouer », apprenez lui à dire plutôt: « J’ai envie de réussir ». Ou encore au lieu de « J’ai peur de décevoir mon entourage », « J’ai envie d’être fier de ma réussite »

Si votre enfant s’est déjà confronté à cette situation, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires, vous verrez que votre enfant n’est pas le seul dans ce cas ! 

Articles récents

Laisser un commentaire