CONSEILS ET ASTUCES

Figures de style

littérature : figures de styles

Les figures de style sont des procédés qui agissent sur la langue et enrichissent les textes littéraires en permettant de créer des effets de sens et de sonorité. Savoir les identifier et les maitriser est essentiel pour réussir vos études littéraires. Si vous voulez aller plus loin, elles pourront aussi enrichir grandement vos écrits.

Pour commencer il existe 5 grandes catégories de figues de style :

  •  D’opposition
  •  De ressemblance
  •  D’atténuation
  •  De répétition
  •  De ressemblance

1) Figures d'opposition

On les retrouve lorsque deux termes s’opposent par leur sens dans un énoncé.

a) Antithèse

L’antithèse (ou alliance d’idées) est un procédé qui consiste à utiliser deux termes fortement opposés et contraires pour les contraster.

Ex : La Belle et la Bête ou La Belle et le Clochard

b) L’Oxymore

Un oxymore (ou alliance de mots) consiste à allier deux termes qui semblent se contredire en les juxtaposant. Attention ils doivent toujours appartenir à une même entité de mots.

Ex : Dans l’obscure clarté ou encore L’orgueilleuse faiblesse de mon cœur

L’oxymore est une alliance surprenante de mots, qu’utilise l’auteur pour stupéfier les lecteurs. Face à un oxymore il faut se demander quel est le terme dominant de la phrase.

c) Le Chiasme

Le chiasme (se prononce kiasme) est une figure de style qui consiste à disposer au moins 2 éléments, (ex : l’adjectif + le nom = « rude journée »), en miroir avec au moins deux autres éléments correspondants (ex : Nom + Adjectif = « travail fructueux »). On obtient ainsi une phrase formée sur le modèle AB/BA : à rude journée, travail fructueux. 

Les deux parties d’un chiasme sont souvent séparées par une conjonction (mais, ou, et…) ou par un point-virgule ou une virgule.

Ex : Un roi chantait en bas, en haut mourait un Dieu

2) Figures de ressemblance

Les figures de ressemblance rassemblent deux mots pour donner un effet de sonorité, de sens ou poétique.

  • Allégorie
    L’allégorie est une représentation concrète d’une notion abstraite
    Ex : Le Temps mange la vie

    Le temps est une notion abstraite qu’on représente ici comme un monstre qui dévore l’homme. L’allégorie va donc souvent de pair avec la personnification

  •  Comparaison
    La comparaison permet, comme son nom l’indique, de comparer deux idées ou deux objets au moyen d’un mot outil « comme », « tel », « ainsi que », « à la manière de » …
    Ex : Lucie chante comme un rossignol.

  •  Métaphore
    On emploie la métaphore pour désigner une réalité qu’il ne représente pas habituellement. Cependant, à la différence de la comparaison, elle ne comprend pas de « mot outil », elle fonctionne par déduction ou juxtaposition.
    Ex : Mon trésor (pour désigner sa fille) ou ses yeux couleur océan.

  •  Métonymie
    Remplacement d’un terme par un autre plus large qui le désigne indirectement : la cause pour l’effet, le content pour le contenu, l’artiste pour l’œuvre…
    Ex : Auriez-vous du feu ? / Boire un verre/ J’ai acheté un Picasso.

  • Personnification
    Donner des propriétés humaines à un objet inanimé
    Ex : La mer danse au crépuscule / La caverne avala les voleurs.

3) Figures d'atténuation

  • Antiphrase
    L’antiphrase consiste à dire le contraire de ce l’on veut dire.
    Ex : Surtout ne me dis pas que je suis belle !

  • Euphémisme
    Principe qui consiste à atténuer une phrase ou une idée pour masquer le caractère déplaisant, brutal, triste, vulgaire ou douloureux.
    Ex : Il est parti (il est mort)

  • Litote
    Consiste à en dire le moins pour suggérer le plus.Ex : Je ne te hais point (je t’aime) / ce garçon-si n’est pas sot, et je ne plains pas la soubrette qui l’aura (Ce garçon est intelligent et j’envie la soubrette)

  • Périphrase
    La périphrase remplace un terme précis et simple par une définition plus large
    Ex : La ville lumière (Paris) / Le pays du soleil levant (Japon) / Le septième art (Cinéma)

4) Figures de répétition

  • Allitération
    Principalement présente en poésie, l’allitération désigne la répétition d’une ou de plusieurs consonnes dans un groupe de mots
    Ex : Les serpents susurrent au-dessus de nos têtes.

 

  • Assonance
    L’assonance désigne la répétition d’une ou de plusieurs voyelles dans un groupe de mots.
    Ex : Mon chat ronronne tel un pacha sur le sofa / Tout m’afflige et me nuit et conspire à me nuire.

  • Anaphore
    L’anaphore est la répétition d’un même mot ou d’une même expression
    Ex : Paris, Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !

  • Accumulation
    L’accumulation consiste à énumérer, aligner et accumuler plusieurs termes dans le but d’insister sur une idée, lui donner plus de force.
    Ex : Viandes, bœufs, poulets, cygnes et lapins ; le buffet était grandiose

5) Figures d'exagération

  • Hyperbole
    L’hyperbole utilise l’exagération pour mettre un élément en avant.
    Ex : Souffrir le martyre / Il est fort comme un bœuf / L’écriture est mon seul et unique talent.

L’hyperbole est souvent constituée par des termes augmentatifs comme des adjectifs (énorme, fantastique, ignoble…), des adverbes (extrêmement, incroyablement …) des préfixes (hyper-, extra-, giga-), des suffixes (-issime), des expressions exclusives (mon seul et unique)

  • Pléonasme
    Un pléonasme est une figure de style où l’expression d’une idée est soit renforcée soit surenchérit par l’ajout d’un ou de plusieurs mots synonymes qui ne sont pas nécessaires au sens grammatical de la phrase.
    Ex : Toujours et à jamais dans mon cœur / En mon nom personnel et en ma propre personne je soussigne …

Laisser un commentaire

Autres articles à consulter

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :